Gagnants 2014


Kies und Beton AG Pizol, Bad Ragaz

REBA, abréviation de Ragazer Erdbeton Additiv, additif pour béton de terre, est un développement de Kies und Beton AG Pizol à Bad Ragaz. Bernhard Zindel, directeur général et copropriétaire, est fier de son liant écologique qui résout trois problèmes à la fois. Premièrement le développement d’un liant écologique et peu coûteux, deuxièmement le recyclage de la cendre de bois comme additif neutre en CO2 et troisièmement la transformation du sous-produit boue de gravier en un matériau de construction, le «béton de terre». Le produit REBA sera lancé l’année prochaine et apportera une contribution importante à la protection de l’environnement et à la préservation des ressources, surtout dans le terrassement et le génie civil. Et ce à un prix attractif pour les clients.

 

EMPA, département des technologies du bâtiment

Le département Technologies de construction de l’EMPA, a réussi à mettre au point, en collaboration avec Fixit AG, un fabricant suisse de crépis, un mélange pour enduit à base d’aérogel nanoporeux et de chaux qui possède une faible conductivité thermique. Le nouveau crépi isolant «durable» est utilisable aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. La performance en matière d’innovation de l’Empa, département Technologies de construction, réside dans la recette du crépi isolant qui, par rapport aux matériaux et systèmes actuels, peut être projeté sans problème et sans perte d’isolation, de manière très efficace même à la machine en une couche sur une épaisseur pouvant atteindre 8 cm. Commercialisé depuis un an avec succès en Suisse, le produit va maintenant partir à la conquête de l’Europe.

 

Ecocentre de Langenbruck

En tant que groupe de recherche, l’Ecocentre a donné de nombreuses impulsions. En collaboration avec le monde de l’économie, de nombreux projets ont été menés jusqu’à l’application commerciale. L’entreprise a obtenu le prix spécial pour le projet «Aactor !GT – Production de courant et protection du climat à partir de la décharge». Les décharges dégagent en effet de grandes quantités de gaz nuisibles pour le climat, des gaz qu’on ne savait pas recycler économiquement jusqu’à présent. Le système mis au point par l’Ecocentre est capable de réduire 1 000 tonnes d’équivalent CO2, ce qui correspond à peu près au rejet de 300 maisons individuelles chauffées au fioul. Et cela en produisant du courant. Les inventeurs voient également un grand potentiel dans d’autres industries.

 

Heinrich Eberhard

Avec 15 millions de tonnes par an, les déchets de construction minéraux forment le plus grand flux de déchets en Suisse. Heinrich Eberhard est un pionnier de la première heure dans le domaine du recyclage des matériaux de construction. Il a contribué en visionnaire à boucler des cycles de matières et à traiter les déchets de construction minéraux contaminés afin qu’il puissent être réutilisés comme matériaux de construction secondaires. Il a ouvert la voie dans le traitement et la production de béton de recyclage et de mélanges de graviers de recyclage. Le centre de recyclage de matériaux de construction Eberhard traite chaque année des centaines de milliers de tonnes de gravats, de matériaux contaminés et de mâchefers, économisant ainsi des ressources naturelles et de précieuses surfaces de décharge. L’esprit d’entreprise de Heinrich Eberhard est synonyme de développement durable. Avec leurs 460 employés, les entreprises Eberhard créent des bénéfices écologiques, économiques et sociaux et apportent une précieuse contribution à la protection de l'environnement.